DEEPL : la concurrente directe de Google translate

Plusieurs outils de traduction sont disponibles et utilisés afin de mieux comprendre des textes écrits dans une langue que vous ne maîtrisez pas. Hormis Google translate qui semble très connu, il existe également d’autres dont le plus promettant est Deepl. Quelles sont les performances fonctionnelles de ce système ? Peut-il vraiment rivaliser avec le géant Google ? Lisez à présent cet article pour le découvrir.

Deepl comme le plus outsider

Deepl est l’un des outils de recherche et de traduction de texte qui défie le plus Google. Son fondateur, Gereon Frahling, était un ancien expert chercheur allemand chez Google et aussi le créateur du dictionnaire web Linguee. En se basant sur ses compétences et expériences chez Google, le chercheur allemand a su mettre en place l’un des meilleurs outils de traduction automatique qui est Deepl.

Utilisant l’intelligence artificielle, le système cloud arrive à traduire efficacement des contenus dans plusieurs langues. Que ce soit en chinois, en anglais, en français, en italien, en tchèque.

Grâce au dictionnaire Linguee et à l’intelligence artificielle, il dépasse même Google et Microsoft en matière de « traduction automatique » de texte. Et cela dans diverses langues et de meilleure qualité. De même, par une source fiable, ce traducteur se fonde sur diverses traductions web pour « traduire des textes ».

Néanmoins, Google translate reste l’outil de traduction le plus connu et utilisé. Cet outil utilise une grande technologie de traductions dénommée « Traduction Machine Neuronale ». Il parvient à traduire de textes dans une centaine de langues, dont le français, l’anglais, le chinois, le tchèque, l’allemand et même le zoulou.

Quelques points forts de Deepl

Cette pépite défie Google translate grâce à ses nombreux services de traduction. En effet, dans l’optique de satisfaire plus d’utilisateurs, Deepl complète chaque année de nouvelles langues dans sa base de données de traduction. Même si l’outil n’a pas encore atteint le nombre de langues de Google translation, il fait son chemin avec l’ajout de nouvelles langues.

De plus, le système mis en place se montre plus performant lorsqu’il s’agit de traduire de textes d’origine allemande. Vu que c’est sa langue de source. Il est susceptible d’opérer la traduction de tout type de texte, quelle que soit sa catégorie. Aussi, est-il en mesure de vous proposer des traductions en un laps de temps pour un fichier powerpoint ou Microsoft word.

La technologie utilisée traduit et simplifie tout le contenu du document. Qu’il s’agisse des notes de bas de page, du texte lui-même ou des légendes qui l’accompagnent.

L’avancée de Deepl en NMT

Au niveau de la communauté de « Machine translation », l’élément le plus technologique et en vogue demeure la traduction automatique neuronale. Étant le champion dans ce secteur, Deepl parvient à reconnaître de façon automatique la langue source d’un texte. Le système, tel un cerveau humain, détecte les éventuelles fautes et les corrige rapidement.

Par ailleurs, l’outil est doté d’un « crawler ». Celui-ci fait des recherches de textes bilingues sur des sites internet qu’il analyse et simplifie. Il étudie les mots et paragraphes construits pour mieux apprendre. Et comme il dispose de l’appui des données du dictionnaire, Deepl ne se base pas seulement sur une seule base de données pour traduire des textes de meilleure qualité.

En conclusion, Deepl constitue un concurrent de taille pour Google translate et risque d’être supérieur à l’efficacité de ce dernier au fil du temps. Ses fonctionnalités sont assez satisfaisantes et prouvent que l’outil peut mieux défier tout système de recherche et aussi de traduction en ligne.

Para ir más profundo